Tag-Archive for » Prades «

Ardèche ( 07 )

Le département des Ardèche (07) situé dans la région Rhône-Alpes, compte 315 595 habitants en 2009.

Pour vous déplacer plus rapidement sur la page, cliquez sur un des liens ci-dessous :

ligne

La région du département :

 

rhône alpes

ligne

Son blason et Logo :

 

blason

logo

 

ligne

 

Le département :

 

ligne

 

L’ Histoire du département :

 

Parmi les anciennes peuplades celtiques, celle des Helvii, ou Helviens, n’était ni la moins puissante ni la moins renommée. Au temps des Tarquins, ils portèrent, sous la conduite de Brennus, la terreur jusque dans Rome et finirent par s’en emparer. Plus tard, ils prirent part aux guerres des Allobroges et des Arvernes contre les Romains. On voyait encore au XIXe siècle à Désaignes les ruines d’un temple de Diane, qui paraît être un des deux temples élevés par Quintus Fabius Maximus en souvenir de sa victoire sur Bituitus, chef des Arvernes.

image 1Cependant les Helviens ne furent assujettis à aucun tribut. Protégés par le Rhône et leurs montagnes, ils occupaient le territoire dont le département de l’Ardèche a été formé. Ils avaient pour cité Alba, aujourd’hui Aps ; mais, s’ils échappèrent au joug romain, ils ne surent pas se préserver des pièges de cette politique habile et prévoyante qui préludait à la conquête par des alliances, et, quand César parut dans les Gaules, il trouva dans les Helviens des auxiliaires.

C’est ainsi qu’ils s’unirent au conquérant marchant contre Vercingétorix. Ce fut à travers leur pays que le général romain conduisit son armée jusqu’aux frontières des Arvernes. Rome, pour prix de leur fidélité, leur accorda le droit latin. Compris sous Auguste dans la Gaule Narbonnaise, régis par des chefs qu’ils élisaient eux-mêmes, ils conservèrent leurs libertés et leurs lois. Alba, leur cité, joignit à son nom celui d’Augusta et devint une colonie florissante. Il y avait un temple de Jupiter et un collège de flamines. Une double vole romaine reliait l’Helvie au pays des Arvernes et à celui des Vellaviens. On en peut suivre encore les traces ; elle est comme dans le Vivarais sous le nom de chemin de César, la tradition voulant que ce soit par là que César ait passé pour pénétrer dans l’Arvernie.

Vers l’an 200, saint Janvier vint prêcher l’Évangile dans l’Helvie ; il y fonda l’église d’Alba Augusta ; mais cette ville ayant été plus tard détruite par les Vandales, Viviers devint le siège épiscopal et la capitale de l’Helvie, qui ne tarda pas à prendre le nom de Vivarais (Vivariensis pagus).

Après la conquête des Gaules par les Francs et les Burgondes, ce pays fit partie du royaume de Bourgogne ; mais il en fut détaché, en 924, pour passer le bas Vivarais, aux comtes de Toulouse, et le haut Vivarais aux comtes de Viennois et de Valentinois, Dans la -suite, à la faveur des guerres féodales, les évêques de Viviers, déjà riches et puissants, cherchèrent à s’en emparer. C’était le temps où, sous prétexte d’hérésie, l’Église déposait les princes et confisquait leurs biens à son profit. Raymond VI, comte de Toulouse, venait d’être excommunié et dépossédé par le pape Innocent III comme fauteur de l’hérésie albigeoise, et, dans le partage qui fut fait de ses États, l’évêque de Viviers, alors Bernon de Brabant, ne s’oublia point ; il s’adjugea par provision le pays de Largentière et les riches mines qui en dépendaient.

A la mort de Raymond VI, son fils et successeur Raymond VII essaya, mais en vain, de faire rentrer Largentière sous ses lois ; la spoliation était consommée (1215). Cependant, quoique souverain de fait du Vivarais, l’évêque de Viviers reconnaissait la suzeraineté des rois d’Arles et de la Bourgogne transjurane et des empereurs qui leur succédèrent. Prélat et prince de l’empire, il avait de grands privilèges ; mais les rois de France, jaloux d’étendre leur domination, travaillèrent à rendre ce pays dépendant de leur couronne. Philippe le Hardi, en 1271, réunit à son domaine le bas Vivarais. Philippe le Bel, en 1308, et plus tard Charles V achevèrent l’œuvre de leur prédécesseur, et tout le pays rentra sous l’administration d’un bailli royal du Vivarais et du Valentinois. A la vérité, les évêques de Viviers conservèrent le titre de comtes et de seigneurs de Viviers et de Largentière ; mais, au lieu de princes de l’empire, ils durent se résigner à n’être plus que princes de Donzère, un humble bourg qu’ils possédaient de l’autre côté du Rhône, dans le bas Dauphiné.

Cependant, à travers ses vicissitudes, le Vivarais avait su rester indépendant. Cet amour de la liberté, qui avait caractérisé leurs ancêtres et que Rome elle-même respecta, image 2les montagnards helviens n’en avaient rien perdu durant les longues agitations qui suivirent la conquête, et le même esprit qui leur rit, sous les Romains, conserver leurs coutumes les porta sous le pouvoir royal à s’associer pour défendre leurs franchises.

De là l’origine des états particuliers du Vivarais, origine antérieure à l’établissement des états généraux du Languedoc. Deux ordres seulement les composaient, la noblesse et le tiers. L’évêque de Viviers y avait entrée comme baron, non en sa qualité d’évêque. Deux barons diocésains, ceux de Pradelles et de Lagorce, et les douze barons du Vivarais, ceux de Crussol, de Montlaur, de Lavoulte, de Tournon, de Largentière, de Boulogne, de Joyeuse, de Glialençon et La Tourrette, de Saint-Remèze, d’Annonay, d’Aubenas et de Vogué, y représentaient l’ordre de la noblesse ; treize consuls ou députés des villes et communautés composaient le tiers état. Les barons siégeaient alternativement et par tour aux états généraux du Languedoc ; mais ils n’assistaient pas toujours en personne aux états du Vivarais ; chacun d’eux y était représenté par un bailli.

Aucune preuve de noblesse n’était exigée ni pour les baillis ni pour les représentants. Ces états étaient présidés par le baron qui avait assisté dans l’année aux états généraux du Languedoc. Il n’y avait rien de fixe pour le lieu où devaient siéger les états ; le baron président ou son bailli subrogé les convoquait où bon lui semblait, et même dans sa propre maison. Comme seigneur de Viviers, l’évêque envoyait son bailli aux états. Celui-ci, qui était ordinairement un des vicaires généraux, y prenait rang et séance avant les baillis des barons. Le sénéchal du Vivarais ou son lieutenant et le premier consul de Viviers avaient entrée aux états en qualité de commissaires ordinaires. Telle était l’organisation des états du Vivarais, les seuls du royaume où l’ordre du clergé n’avait point de représentants.

A quelle époque eut lieu l’union de ces états à ceux du Languedoc ? C’est ce que rien ne nous apprend. Sans doute, le besoin de concerter des mesures générales pour arrêter les incursions des Anglais ou pour apaiser les troubles qui agitaient le pays dut contribuer à cette union, qui, d’abord accidentelle et dépendante de circonstances majeures, ne finit par s’opérer régulièrement que lorsque Charles VIII eut donné aux états généraux la forme stable qu’ils n’avaient pas avant son règne.

Après la bataille de Brignais (1361), si fatale aux maisons de Bourbon et du Forez, les tard-venus se ruèrent sur le Vivarais et le mirent à contribution. Ces bandits faisaient profession de tout piller et saccager dans les endroits où ils arrivaient, de violer femmes, filles et religieuses et de rançonner toutes sortes d’hommes, nobles et paysans. Ils n’étaient d’aucune religion ; mais ils assistaient les hérétiques pour avoir sujet de voler les clercs, les prêtres et les églises.

image 3Plus tard, sous Charles VII, les routiers reparurent dans le Vivarais. Rodrigo de Villandras, un de leurs chefs, noble aragonais que Jean Ier, duc de Bourbon, avait jugé digne de devenir l’époux de l’une de ses bâtardes, s’était adjugé par droit de conquête, outre le Velay et le Gévaudan, le Vivarais et avait fait d’Annonay sa capitale et sa place d’armes. Heureusement, il n’y séjourna pas longtemps, et, le 24 mai 1430, le Vivarais vit s’éloigner pour toujours ces bandes de pillards.

A ces temps orageux succéda pour les habitants du Vivarais un siècle de tranquillité ; mais ils devaient l’expier chèrement. Naturellement portés à tendre la main à tout ce qui est proscrit ou qui leur rappelle leur antique liberté, ces fiers montagnards avaient pris parti pour les Albigeois. Après la sanglante expédition de Montfort, ils en sauvèrent plus d’un de la fureur des catholiques. Comment le cri du moine saxon n’eût-il pas eu de l’écho dans ce pays ? C’est en 1528 que la Réforme y fut prêchée pour la première fois à Annonay, d’où elle ne tarda pas à se répandre dans les autres villes du Vivarais. Désaignes, Privas, Le Pouzin, Andance, Le Cheylard, Viviers, Saint-Agrève, Vallon se prononcèrent pour la nouvelle doctrine. Partout les religionnaires, rappelant le zèle des premiers chrétiens contre les idoles, se jetaient sur les couvents ou sur les églises, renversant les croix et les autels, brisant les images et foulant aux pieds les vases sacrés. Ces excès en appelèrent d’autres, et les catholiques usèrent de représailles.

Alors commença, en 1560, cette guerre qui pendant cinquante-huit ans ensanglanta le Vivarais. Saint-Chamond, le terrible chef catholique, était seigneur d’Andance. Ses vassaux, las de ses vexations et de ses tyrannies, secouèrent le joug et se livrèrent aux protestants. Aussitôt Saint-Chamond, qui guerroyait dans le Forez, accourt et assiège la ville. Trop faibles pour résister, les habitants se rendent ; mais, pour les punir de leur félonie, Saint-Chamond les chasse de leur ville et les condamne à ne jamais plus yimage 5 rentrer. Cela fait, il marche contre Annonay, s’en empare et y met tout à feu et à sang.

Tels furent les excès des catholiques dans ce pays, qu’au XVIIe siècle ils n’y avaient déjà plus l’avantage du nombre. Partout les protestants y dominaient. Privas, Le Pouzin et la plupart des autres villes résistaient encore. Chargé de faire rentrer le Vivarais dans le devoir, le due de Montmorency vint mettre le siège devant cette dernière ville (1628). Après une vive résistance, elle se soumit ; mais ses murs et son château furent rasés. Déjà Le Cheylard avait subi le même sort. Saint-Agrève n’était plus qu’un monceau de cendres. Annonay, deux fois pillée et saccagée, respirait à peine. Bientôt Privas assiégé par Louis XIII devint aussi la proie des flammes. Ses habitants furent dispersés, et pendant longtemps la main royale s’appesantit sur cette ville comme sur un lieu maudit.

Après la révocation de l’édit de Nantes, l’insurrection des camisards dans les Cévennes agita le haut Vivarais ; mais on y envoya des garnisaires pour empêcher le mouvement de se propager. C’est ainsi que ce malheureux pays, à peine remis de ses désastres pendant les guerres du XVIe siècle, eut encore à subir les dragonnades. Depuis la Révolution de 1789, nous n’avons plus rien à signaler d’important dans l’histoire du département de l’Ardèche ; ses laborieux habitants se sont appliqués à vaincre la nature de leur sol souvent ingrat, et ils ont trouvé dans l’agriculture, dans l’industrie et le commerce, une prospérité croissante et méritée.

( source : http://www.france-pittoresque.com/)

ligne

 

Liste des Communes de l’ Ardèche :

 

Le département de l ‘ Ardèche compte 339 communes repartis en population de la manière suivante ( si la commune à un site web, cliquer sur le panneau de celle-ci ):

  • Accons : 429  Habitants, code postal :  07160
  • Ailhon : 485   Habitants, code postal :  07200
  • Aizac : 157   Habitants, code postal :  07530
  • Ajoux : 94   Habitants, code postal :  07000
  • Alba-la-Romaine : 1 415   Habitants, code postal :  07400
  • Albon-d’Ardèche : 157   Habitants, code postal :  07190
  • Alboussière : 925   Habitants, code postal :  07440
  • Alissas : 1 324   Habitants, code postal :  07210
  • Andance : 1 126   Habitants, code postal :  07340
  • Annonay : 16 923   Habitants, code postal :  07100
  • Antraigues-sur-Volane : 560   Habitants, code postal :  07530
  • Arcens : 416   Habitants, code postal :  07310
  • Ardoix : 1 050   Habitants, code postal :  07290
  • Arlebosc : 354   Habitants, code postal :  07410
  • Arras-sur-Rhône : 525   Habitants, code postal :  07370
  • Asperjoc : 367   Habitants, code postal :  07600
  • Les Assions : 646   Habitants, code postal :  07140
  • Astet : 43  Habitants, code postal :  07330
  • Aubenas : 11 365   Habitants, code postal :  07200
  • Aubignas : 405   Habitants, code postal :  07400
  • Baix : 1 061   Habitants, code postal :  07210
  • Balazuc : 336   Habitants, code postal :  07120
  • Banne : 672   Habitants, code postal :  07460
  • Barnas : 224   Habitants, code postal :  07330
  • Le Béage : 318   Habitants, code postal :  07630
  • Beauchastel : 1 647   Habitants, code postal :  07800
  • Beaulieu : 446   Habitants, code postal :  07460
  • Beaumont : 212   Habitants, code postal :  07110
  • Beauvène : 233   Habitants, code postal :  07190
  • Berrias-et-Casteljau : 643   Habitants, code postal :  07460
  • Berzème : 152   Habitants, code postal :  07580
  • Bessas : 207   Habitants, code postal :  07150
  • Bidon : 176   Habitants, code postal :  07700
  • Boffres : 619   Habitants, code postal :  07440
  • Bogy : 344   Habitants, code postal :  07340
  • Borée : 168   Habitants, code postal :  07310
  • Borne : 40   Habitants, code postal :  07590
  • Boucieu-le-Roi : 279   Habitants, code postal :  07270
  • Boulieu-lès-Annonay : 2 102   Habitants, code postal :  07100
  • Bourg-Saint-Andéol : 7 293   Habitants, code postal :  07700
  • Bozas : 245   Habitants, code postal :  07410
  • Brossainc : 202   Habitants, code postal :  07340
  • Burzet : 453   Habitants, code postal :  07450
  • Cellier-du-Luc : 109   Habitants, code postal :  07590
  • Chalencon : 318   Habitants, code postal :  07240
  • Le Chambon : 56   Habitants, code postal :  07160
  • Chambonas : 627   Habitants, code postal :  07140
  • Champagne : 599   Habitants, code postal :  07340
  • Champis : 582   Habitants, code postal :  07440
  • Chandolas : 456   Habitants, code postal :  07230
  • Chanéac : 262   Habitants, code postal :  07310
  • Charmes-sur-Rhône : 2 411   Habitants, code postal :  07800
  • Charnas : 747   Habitants, code postal :  07340
  • Chassiers : 1 008   Habitants, code postal :  07110
  • Châteaubourg : 214   Habitants, code postal :  07130
  • Châteauneuf-de-Vernoux : 190   Habitants, code postal :  07240
  • Chauzon : 341   Habitants, code postal :  07120
  • Chazeaux : 107   Habitants, code postal :  07110
  • Cheminas : 271   Habitants, code postal :  07300
  • Le Cheylard : 3 289   Habitants, code postal :  07160
  • Chirols : 259   Habitants, code postal :  07380
  • Chomérac : 2 809   Habitants, code postal :  07210
  • Colombier-le-Cardinal : 269   Habitants, code postal :  07430
  • Colombier-le-Jeune : 556   Habitants, code postal :  07270
  • Colombier-le-Vieux : 641   Habitants, code postal :  07410
  • Cornas : 2 256   Habitants, code postal :  07130
  • Coucouron : 833   Habitants, code postal :  07470
  • Coux : 1 662   Habitants, code postal :  07000
  • Le Crestet : 538   Habitants, code postal :  07270
  • Creysseilles : 127   Habitants, code postal :  07000
  • Cros-de-Géorand : 175   Habitants, code postal :  0750 et 07630
  • Cruas : 2 669   Habitants, code postal :  07350
  • Darbres : 252   Habitants, code postal :  07170
  • Davézieux : 2 891   Habitants, code postal :  07430
  • Désaignes : 1 182   Habitants, code postal :  07570
  • Devesset : 287   Habitants, code postal :  07320
  • Dompnac : 88   Habitants, code postal :  07260
  • Dornas : 283   Habitants, code postal :  07160
  • Dunière-sur-Eyrieux : 404   Habitants, code postal :  07360
  • Eclassan : 864   Habitants, code postal :  07370
  • Empurany : 543   Habitants, code postal :  07270
  • Etables : 765   Habitants, code postal :  07300
  • Fabras : 371   Habitants, code postal :  07380
  • Faugères : 89   Habitants, code postal :  07230
  • Félines : 1 478   Habitants, code postal :  07340
  • Flaviac : 1 105   Habitants, code postal :  07000
  • Fons : 305   Habitants, code postal :  07200
  • Freyssenet : 53   Habitants, code postal :  07000
  • Genestelle : 273   Habitants, code postal :  07530
  • Gilhac-et-Bruzac : 147   Habitants, code postal :  07800
  • Gilhoc-sur-Ormèze : 366   Habitants, code postal :  07270
  • Gluiras : 393   Habitants, code postal :  07190
  • Glun : 650   Habitants, code postal :  07300
  • Gourdon : 89   Habitants, code postal :  07000
  • Gras : 494   Habitants, code postal :  07700
  • Gravières : 350   Habitants, code postal :  07140
  • Grospierres : 861   Habitants, code postal :  07120
  • Guilherand-Granges : 10 893   Habitants, code postal :  07500
  • Intres : 116   Habitants, code postal :  07310 – 07320
  • Issamoulenc : 107   Habitants, code postal :  07190
  • Issanlas : 123   Habitants, code postal :  07510 – 07660
  • Issarlès : 165   Habitants, code postal :  07470
  • Jaujac : 1 212   Habitants, code postal :  07380
  • Jaunac : 143   Habitants, code postal :  07160
  • Joannas : 342   Habitants, code postal :  07110
  • Joyeuse : 1 640   Habitants, code postal :  07260
  • Juvinas : 165   Habitants, code postal :  07600
  • Labastide-de-Virac : 218   Habitants, code postal :  07150
  • Lasbastide-sur-Besorgues : 232   Habitants, code postal :  07600
  • Labatie-d’Andaure : 197   Habitants, code postal :  07570
  • Labeaume : 607   Habitants, code postal :  07120
  • Labégude : 1 366   Habitants, code postal :  07200
  • Lablachère : 1 815   Habitants, code postal :  07230
  • Laboule : 141   Habitants, code postal :  07110
  • le Lac-d’Issarlès : 270   Habitants, code postal :  07470
  • Lachamp-Raphaël : 86   Habitants, code postal :  07530
  • Lachapelle-Graillousse : 245   Habitants, code postal :  07470
  • Lachapelle-sous-Aubenas : 1 430   Habitants, code postal :  07200
  • Lachapelle-sous-Chanéac : 204   Habitants, code postal :  07310
  • Lafarre : 42   Habitants, code postal :  07520
  • Lagorce : 977   Habitants, code postal :  07150
  • Lalevade-d’Ardèche : 1 156   Habitants, code postal :  07380
  • Lalouvesc : 489   Habitants, code postal :  07520
  • Lamastre : 2 501   Habitants, code postal :  07270
  • Lanarce : 167   Habitants, code postal :  07660
  • Lanas : 381   Habitants, code postal :  07200
  • Largentière : 1 814   Habitants, code postal :  07110
  • Larnas : 97   Habitants, code postal :  07220
  • Laurac-en-Vivarais : 887   Habitants, code postal :  07110
  • Laval-d’Aurelle : 61   Habitants, code postal :  07590
  • Laveyrune : 133   Habitants, code postal :  07130
  • Lavillatte : 77   Habitants, code postal :  07660
  • Lavilledieu : 1 799   Habitants, code postal :  07170
  • Laviolle : 122   Habitants, code postal :  07530
  • Lemps : 740   Habitants, code postal :  07300 – 07610
  • Lentillères : 220   Habitants, code postal :  07200
  • Lespéron : 328   Habitants, code postal :  07660
  • Limony : 736   Habitants, code postal :  07340
  • Loubaresse : 32   Habitants, code postal :  07110
  • Lussas : 988   Habitants, code postal :  07170
  • Lyas : 568   Habitants, code postal :  07000
  • Malarce-sur-la-Thines : 231   Habitants, code postal :  07140
  • Malbosc : 152   Habitants, code postal :  07140
  • Marcols-les-Eaux : 334   Habitants, code postal :  07190
  • Mariac : 692   Habitants, code postal :  07160
  • Mars : 279   Habitants, code postal :  07320
  • Mauves : 1 151   Habitants, code postal :  07300
  • Mayres : 267   Habitants, code postal :  07330
  • Mazan-l’Abbaye : 137   Habitants, code postal :  07510
  • Mercuer : 1 186   Habitants, code postal :  07200
  • Meyras : 842   Habitants, code postal :  07380
  • Meysse : 1 333   Habitants, code postal :  07400
  • Mézilhac : 102   Habitants, code postal :  07530
  • Mirabel : 402   Habitants, code postal :  07170
  • Monestier : 55   Habitants, code postal :  07690
  • Montpezat-sous-Bauzon : 799   Habitants, code postal :  07560
  • Montréal : 529   Habitants, code postal :  07110
  • Montselgues : 92   Habitants, code postal :  07140
  • Nonières : 206   Habitants, code postal :  07160
  • Nozières : 254   Habitants, code postal :  07270
  • Les Ollières-sur-Eyrieux : 883   Habitants, code postal :  07360
  • Orgnac-l’Aven : 536   Habitants, code postal :  07150
  • Ozon : 314   Habitants, code postal :  07370
  • Pailharès : 289   Habitants, code postal :  07410
  • Payzac : 489   Habitants, code postal :  07230
  • Peaugres : 1 978   Habitants, code postal :  07340
  • Péreyres : 52   Habitants, code postal :  07450
  • Peyraud : 451   Habitants, code postal :  07340
  • Le Plagnal : 72   Habitants, code postal :  07590
  • Planzolles : 136   Habitants, code postal :  07230
  • Plats : 733   Habitants, code postal :  07300
  • Pont-de-Labeaume : 573   Habitants, code postal :  07380
  • Pourchères : 132   Habitants, code postal :  07000
  • Le Pouzin : 2 853   Habitants, code postal :  07250
  • Prades : 1 130   Habitants, code postal :  07380
  • Pradons : 401   Habitants, code postal :  07120
  • Pranles : 439   Habitants, code postal :  07000
  • Préaux : 514   Habitants, code postal :  07290
  • Privas : 8 461   Habitants, code postal :  07000
  • Prunet : 136   Habitants, code postal :  07110
  • Quintenas : 1 389   Habitants, code postal :  07290
  • Ribes : 259   Habitants, code postal :  07260
  • Rochecolombe : 217   Habitants, code postal :  07200
  • Rochemaure : 1 991   Habitants, code postal :  07400
  • Rochepaule : 296   Habitants, code postal :  07320
  • Rocher : 227   Habitants, code postal :  07110
  • Rochessauve : 392   Habitants, code postal :  07210
  • La Rochette : 60   Habitants, code postal :  07310
  • Rocles : 235   Habitants, code postal :  07110
  • Roiffieux : 2 723   Habitants, code postal :  07100
  • Rompon : 959   Habitants, code postal :  07250 – 07800
  • Rosières : 1 097   Habitants, code postal :  07260
  • Le roux : 41   Habitants, code postal :  07560
  • Ruoms : 2 249   Habitants, code postal :  07120
  • Sablières : 144   Habitants, code postal :  07260
  • Sagnes-et-Goudoulet : 132   Habitants, code postal :  07450
  • Saint-Agrève : 2 522   Habitants, code postal :  07320
  • Saint-Alban-Auriolles : 871   Habitants, code postal :  07120
  • Saint-Alban-d’Ay : 1 265   Habitants, code postal :  07790
  • Saint-Alban-en-Montagne : 73   Habitants, code postal :  07590
  • Saint-Andéol-de-Berg : 129   Habitants, code postal :  07170
  • Saint-Andéol-de-Fourchades : 57   Habitants, code postal :  07160
  • Saint-Andéol-de-Vals : 545   Habitants, code postal :  07600
  • Saint-André-de-Cruzières : 507   Habitants, code postal :  07460
  • Saint-André-en-Vivarais : 225   Habitants, code postal :  07690
  • Saint-André-Lachamp : 127   Habitants, code postal :  07230
  • Saint-Apollinaire-de-Rias : 153   Habitants, code postal :  07240
  • Saint-Barthélemy-Grozon : 506   Habitants, code postal :  07270
  • Saint-Barthélemy-le-Meil : 213   Habitants, code postal :  07160
  • Saint-Barthélemy-le-Plain : 762   Habitants, code postal :  07300
  • Saint-Basile : 324   Habitants, code postal :  07270
  • Saint-Bauzile : 265   Habitants, code postal :  07210
  • Saint-Christol : 99   Habitants, code postal :  07160
  • Saint-Cierge-la-Serre : 225   Habitants, code postal :  07800
  • Saint-Cierge-sous-le-Cheylard : 211   Habitants, code postal :  07160
  • Saint-Cirgues-de-Prades : 129   Habitants, code postal :  07380
  • Saint-Cirgues-en-Montagne : 249   Habitants, code postal :  07510
  • Saint-Clair : 918   Habitants, code postal :  07430
  • Saint-Clément : 104   Habitants, code postal :  07310
  • Saint-Cyr : 1 262   Habitants, code postal :  07430
  • Saint-Désirat : 707   Habitants, code postal :  07340
  • Saint-Didier-sous-Aubenas : 773   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Eulalie : 230   Habitants, code postal :  07510
  • Sainte-Marguerite-Lafigère : 80   Habitants, code postal :  07140
  • Saint-Etienne-de-Boulogne : 342   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Etienne-de-Fontbellon : 2 515   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Etienne-de-Lugdarès : 466   Habitants, code postal :  07590
  • Saint-Etienne-de-Serre : 209   Habitants, code postal :  07190
  • Saint-Etienne-de-Valoux : 200   Habitants, code postal :  07340
  • Saint-Félicien : 1 207   Habitants, code postal :  07410
  • Saint-Fortunat-sur-Eyrieux : 726   Habitants, code postal :  07360
  • Saint-Genest-de-Beauzon : 245   Habitants, code postal :  07230
  • Saint-Genest-Lachamp : 101   Habitants, code postal :  07160 – 07190
  • Saint-Georges-les-Bains : 2 008   Habitants, code postal :  07800
  • Saint-Germain : 619   Habitants, code postal :  07170
  • Saint-Gineis-en-Coiron : 97   Habitants, code postal :  07580
  • Saint-Jacques-d’Atticieux : 224   Habitants, code postal :  07340
  • Saint-Jean-Chambre : 252   Habitants, code postal :  07240
  • Saint-Jean-de-Muzols : 2 446   Habitants, code postal :  07300
  • Saint-Jean-le-Centenier : 643   Habitants, code postal :  07580
  • Saint-Jean-Roure : 263   Habitants, code postal :  07160
  • Saint-Jeure-d’Andaure : 92   Habitants, code postal :  07320
  • Saint-Jeure-d’Ay : 430   Habitants, code postal :  07290
  • Saint-Joseph-des-Bancs : 186   Habitants, code postal :  07530
  • Saint-Julien-Boutières : 214   Habitants, code postal :  07310
  • Saint-Julien-du-Gua : 185   Habitants, code postal :  07190
  • Saint-Julien-du-Serre : 830   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Julien-en-Saint-Alban : 1 278   Habitants, code postal :  07000
  • Saint-Julien-Labrousse : 336   Habitants, code postal :  07160
  • Saint-Julien-le-Roux : 91   Habitants, code postal :  07240
  • Saint-Julien-Vocance : 241   Habitants, code postal :  07690
  • Saint-Just-d’Ardèche : 1 535   Habitants, code postal :  07700
  • Saint-Lager-Bressac : 850   Habitants, code postal :  07210
  • Saint-Laurent-du-Pape : 1 527   Habitants, code postal :  07800
  • Saint-Laurent-les-Bains : 156   Habitants, code postal :  07590
  • Saint-Laurent-sous-Coiron : 127   Habitants, code postal :  07170
  • Saint-Marcel-d’Ardèche : 2 401   Habitants, code postal :  07700
  • Saint-Marcel-lès-Annonay : 1 309   Habitants, code postal :  07100
  • Saint-Martial : 265   Habitants, code postal :  07310
  • Saint-Martin-d’Ardèche : 830   Habitants, code postal :  07700
  • Saint-Martin-de-Valamas : 1 281   Habitants, code postal :  07310
  • Saint-Martin-sur-Lavezon : 440   Habitants, code postal :  07400
  • Saint-Maurice-d’Ardèche : 293   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Maurice-d’Ibie : 201   Habitants, code postal :  07170
  • Saint-Maurice-en-Chalencon : 190   Habitants, code postal :  07190
  • Saint-Mélany : 128   Habitants, code postal :  07260
  • Saint-Michel-d’Aurance : 240   Habitants, code postal :  07160
  • Saint-Michel-de-Boulogne : 149   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Michel-de-Chabrillanoux : 359   Habitants, code postal :  07360
  • Saint-Montan : 1 721   Habitants, code postal :  07220
  • Saint-Paul-le-Jeune : 865   Habitants, code postal :  07460
  • Saint-Péray : 7 281   Habitants, code postal :  07130
  • Saint-Pierre-de-Colombier : 400   Habitants, code postal :  07450
  • Saint-Pierre-la-Roche : 52   Habitants, code postal :  07400
  • Saint-Pierre-Saint-Jean : 149   Habitants, code postal :  07140
  • Saint-Pierre-sur-Doux : 101   Habitants, code postal :  07520
  • Saint-Pierreville : 531   Habitants, code postal :  07190
  • Saint-Pons : 262   Habitants, code postal :  07580
  • Saint-Priest : 1 253   Habitants, code postal :  07000
  • Saint-Privat : 1 588   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Prix : 254   Habitants, code postal :  07270
  • Saint-Remèze : 845   Habitants, code postal :  07700
  • Saint-Romain-d’Ay : 959   Habitants, code postal :  07290
  • Saint-Romain-de-Lerps : 689   Habitants, code postal :  07130
  • Saint-Sauveur-de-Cruzières : 542   Habitants, code postal :  07460
  • Saint-Sauveur-de-Montagut : 1 149   Habitants, code postal :  07190
  • Saint-Sernin : 1 453   Habitants, code postal :  07200
  • Saint-Sylvestre : 461   Habitants, code postal :  07440
  • Saint-Symphorien-de-Mahun : 131   Habitants, code postal :  07290
  • Saint-Symphorien-sous-Chomérac : 710   Habitants, code postal :  07210
  • Saint-Thomé : 383   Habitants, code postal :  07220
  • Saint-Victor : 932   Habitants, code postal :  07410
  • Saint-Vincent-de-Barrès : 605   Habitants, code postal :  07210
  • Saint-Vincent-de-Durfort : 233   Habitants, code postal :  07360
  • Salavas : 534   Habitants, code postal :  07150
  • Les Salelles : 307   Habitants, code postal :  07140
  • Sampzon : 209   Habitants, code postal :  07120
  • Sanilhac : 393   Habitants, code postal :  07110
  • Sarras : 2 093   Habitants, code postal :  07370
  • Satillieu : 1 611   Habitants, code postal :  07290
  • Savas : 799   Habitants, code postal :  07430
  • Sceautres : 141   Habitants, code postal :  07400
  • Sécheras : 308   Habitants, code postal :  07610
  • Serrières : 1 176   Habitants, code postal :  07340
  • Silhac : 345   Habitants, code postal :  07240
  • La Souche : 343   Habitants, code postal :  07380
  • Soyons : 1 947   Habitants, code postal :  07130
  • Talencieux : 922   Habitants, code postal :  07340
  • Tauriers : 179   Habitants, code postal :  07110
  • Le Teil : 7 986   Habitants, code postal :  07400
  • Thorrenc : 232   Habitants, code postal :  07340
  • Thueyts : 1 192   Habitants, code postal :  07330
  • Toulaud : 1 675   Habitants, code postal :  07130
  • Tournon-sur-Rhône : 10 674   Habitants, code postal :  07300
  • Ucel : 1 929   Habitants, code postal :  07200
  • Usclades-et-Rieutord : 122   Habitants, code postal :  07510
  • Uzer : 419   Habitants, code postal :  07110
  • Vagnas : 521   Habitants, code postal :  07150
  • Valgorge : 470   Habitants, code postal :  07110
  • Vallon-Pont-d’Arc : 2 337   Habitants, code postal :  07150
  • Vals-les-Bains : 3 769   Habitants, code postal :  07600
  • Valvignères : 421   Habitants, code postal :  07400
  • Vanosc : 767   Habitants, code postal :  07690
  • Les Vans : 2 805   Habitants, code postal :  07140
  • Vaudevant : 206   Habitants, code postal :  07410
  • Vernon : 220   Habitants, code postal :  07260
  • Vernosc-lès-Annonay : 2 199   Habitants, code postal :  07430
  • Vernoux-en-Vivarais : 1 899   Habitants, code postal :  07240
  • Vesseaux : 1 592   Habitants, code postal :  07200
  • Veyras : 1 557   Habitants, code postal :  07000
  • Villeneuve-de-Berg : 2 835   Habitants, code postal :  07170
  • Villevocance : 1 195   Habitants, code postal :  07690
  • Vinezac : 1 214   Habitants, code postal :  07110
  • Vinzieux : 368   Habitants, code postal :  07340
  • Vion : 862   Habitants, code postal :  07610
  • Viviers : 3 864   Habitants, code postal :  07220
  • Vocance : 620   Habitants, code postal :  07690
  • Vogüé : 906   Habitants, code postal :  07200
  • La-Voulte-sur-Rhône : 5 041   Habitants, code postal :  07800
Category: Non classé  Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,  Comments off

Ariège ( 09 )

Le département de l’ Ariège (09) situé dans la région Midi-Pyrénées, compte 151 117 habitants en 2009.

Pour vous déplacer plus rapidement sur la page, cliquez sur un des liens ci-dessous :

ligne

La région du Département :

region

 

ligne

 

Son blason et Logo :

 

Blason

ariège

 

ligne

Le département :

 

departement

 

ligne

 

L’histoire du département :

 

Le département de l’Ariège a été formé de l’ancien comté de Foix et de presque tout l’ancien Conserans, qui dépendait de la Gascogne. L’histoire primitive de ces contrées se confond, dans ses commencements, avec celle de la race ibère ou basque, que les plus lointains souvenirs nous représentent installée sur le versant septentrional des Pyrénées et dans les vallées qui s’étendent à leur pied. L’existence nomade de ces tribus de pasteurs dut ses premières modifications aux relations commerciales que lièrent avec elles les Phéniciens d’abord et les Phocéens ensuite. Les paillettes d’or trouvées dans le sable des torrents, la résine recueillie au pied des sapins, attiraient la cupidité des colons grecs, qui laissaient en échange, au milieu de ces populations agrestes, les premiers germes de la civilisation orientale.image 1

Cependant l’indépendance et la fierté, vertus inhérentes au caractère des Consorani (de consortiri, partager le même sort), habitants des montagnes, rendirent aux Romains longue et difficile la conquête de ces provinces. Les Volces Tectosages y avaient, antérieurement, trouvé d’intrépides compagnons dans lotir expédition en Asie Mineure. Les Consorani sont cités parmi les peuplades que les vainqueurs groupèrent dans une de leurs divisions administratives, et qu’ils désignèrent sous le nom de Novempopulanie.

Plus tard, après les quatre siècles de la domination civilisatrice des Romains, le pays de Foix, compris d’abord dans la première Lyonnaise, puis dans la première Narbonnaise sous Honorius, passe, en 415, au moment de la grande invasion de l’empire, sous la domination des Wisigoths, dont Clovis détruisit, en 507, la prépondérance en Gaule. Après la bataille de Vouglé, le pays de Foix resta donc annexé à la monarchie franque jusqu’à la constitution du duché d’Aquitaine ; il fut associé à toutes les vicissitudes de cette lutte acharnée et sanglante dans laquelle les populations étaient entraînées, surtout par l’espoir de reconstituer un État indépendant dans les anciennes limites de l’empire des Wisigoths.

Les exploits et les revers des ducs d’Aquitaine, la légitimité de leurs droits comme descendants des premiers mérovingiens, la bonté de leur cause en face de l’usurpation si peu déguisée des maires du palais, sont de trop vastes sujets pour la petite contrée qui nous occupe ; mais n’oublions pas cependant que ces discordes y amenèrent les Sarrasins, appelés par les ducs d’Aquitaine contre leurs redoutables adversaires. Pendant près d’un demi-siècle, de 719 à 759, les Sarrasins dominèrent dans le pays de Foix. Charles Martel et son petit-fils Charlemagne, qui les en chassèrent, étaient alors l’étranger et l’ennemi pour les montagnards des Pyrénées, auxquels on petit attribuer en partie la sanglante revanche de Roncevaux.

L’appui que trouva ce prince auprès des habitants de la vallée d’Andorre devait être un fait bien exceptionnel, puisqu’il leur valut une indépendance et des privilèges qui datent de cette époque. La puissante main du grand monarque sut retenir les provinces conquises dans l’obéissance ; mais, dès que la faiblesse de ses successeurs permet à la féodalité de se constituer, l’esprit provincial se réveille, l’autorité centrale est oubliée ou bravée, et des provinces entières passent aux mains des Seigneurs, qui y établissent leur domination presque sans contestation et sans obstacle.

image 2C’est ainsi que la puissante maison de Toulouse possède le pays de Foix dès 779. Trente ans après, il échoit à la branche des comtes de Carcassonne, qui le conservent jusqu’en 1050, époque à laquelle est fondé l’apanage de Foix au profit de Bernard-Roger Ier, fils puîné de Roger, comte de Carcassonne. Les possessions de Bernard comprenaient la plus grande partie du département de l’Ariège et une portion de celui de la Haute-Garonne. Il réunit le Bigorre par son mariage avec Gersende, héritière de celle province.

Le second des trois fils de Roger-Bernard lui succéda sous le nom de Roger II ; c’est lui qui obtint l’érection du pays de Foix en comté, et qui le premier fixa sa résidence dans le château autour duquel s’étendait la ville soumise à l’abbaye de Saint-Volusien. Son neveu, Roger III, posséda le comté, de 1070 à 1125 ; il alla expier en Palestine le crime de simonie dont il avait été reconnu coupable et pour lequel il avait été frappé d’excommunication par Pascal Il. A son retour de la croisade, il fonda Pamiers. Le règne de Roger IV, qui posséda l’héritage paternel en indivis avec ses frères, n’est signalé que par les prétentions soulevées au sujet de la seigneurie de Carcassonne par la maison de Foix.

De 1141 à 1188, le comté est gouverné par Roger-Bernard Ier, habile négociateur, qui, mettant à profit les rivalités des seigneurs du voisinage, se fait céder, par Raymond V de Toulouse, Carcassonne, le Carcassez, le Rasez et tous les domaines de Roger-Trencavel ; se fait investir, par Alphonse II d’Aragon, du gouvernement de Provence, et dispute à l’abbé de Saint-Volusien la possession d’une partie de la ville de Foix.

Après le diplomate vient le batailleur, Raymond-Roger, fidèle allié des comtes de Toulouse, intrépide champion de la cause des Albigeois ; il fut le grand adversaire du fameux Simon de Montfort. Nous ne nous étendrons pas ici sur les divers épisodes de son histoire ; ils appartiennent aux différentes villes, théâtres des principaux événements de cette guerre. Son fils, Roger-Bernard II, surnommé le Grand, suivit les traditions paternelles, et s’associa aux derniers efforts de Raymond VII de Toulouse, jusqu’à l’arrivée de Louis VIII et de sa formidable armée. Le roi pardonna plus vite que le pape. Roger-Bernard put laisser ses domaines à son fils Roger IV ; mais, pour obtenir l’absolution de ses fautes, il dut comparaître devant le tribunal de l’inquisition et prendre l’habit monastique dans le couvent de Bolbone, où il mourut l’année suivante (en 1241).

Le nouveau comte, éclairé par l’expérience de ses aïeux, effrayé par les conséquences probables de la bataille de Taillebourg, se retira de la ligue que la noblesse du Midi avait formée contre l’autorité royale, et se soumit à Louis IX. Son humeur belliqueuse s’exerça sans danger et sans résultats contre le roi d’Aragon et contre son beau-frère, le comte d’Urgel. Il en coûta cher à son fils, Roger-Bernard III, de ne pas avoir suivi ce sage exemple. Ses insolences et ses rébellions amenèrent dans son comté Philippe le Hardi, et lui coûtèrent plusieurs années de liberté. il avait à peine obtenu son pardon qu’il dirigeait de nouvelles tentatives contre Pierre d’Aragon et retrouvait un nouveau vainqueur et une autre prison. Libre encore, il employait les dernières années de sa vie à guerroyer contre Gaston VII, ait sujet de la vicomté de Béarn. L’inconstance de ce caractère, l’ardeur de ce tempérament et la confusion dans laquelle se trouvaient les affaires dit comté durent influer sur la position des seigneurs qui régnèrent ensuite.

Gaston Ier hérite de la querelle avec les Armagnacs, et y consume une partie de son existence ; l’accord ne se rétablit que sous Gaston II, véritable paladin, qui met son épée au service des Navarrais contre les Castillans, assiste ensuite Alphonse XI assiégé par les Maures dans Algésiras, et meurt à Séville en 1343, au milieu de ses glorieux exploits, et après avoir en outre largement payé sa dette dans la lutte de la France contre l’Angleterre. Il laissait une veuve, Éléonore de Comminges, femme d’un mérite éminent, et un fils âgé de douze ans, ce Gaston III qui devint depuis si célèbre sous le nom de Gaston-Phoebus.

Ce jeune seigneur fit ses premières armes contre les Anglais pendant l’invasion de 1345, et le roi sembla dès lors attacher un grand prix à son amitié ; car, après avoir congédié ses gens d’armes, il nomma, lui et Bertrand de L’Isle-Jourdain, ses lieutenants spéciaux et généraux en Gascogne, Agenais, Bordelais et autres parties de la langue d’oc. Gaston se mit alors à visiter les châteaux et villes commis à sa garde, et l’on put admirer déjà la courtoisie et la magnificence du très haut, très noble et très puissant seigneur, qui passa bientôt pour le plus fastueux chevalier de son siècle.

Il épousa, en 1349, Agnès, fille de Jeanne de France et de Philippe III, roi de Navarre. Bientôt il quitte sa brillante cour d’Orthez et se lance dans cette série d’aventures qui, sous la plume de Froissart, ont fait de son histoire le roman le plus varié et le plus merveilleux : alliance avec Charles le Mauvais, qui lui vaut une courte captivité au Châtelet ; croisade contre les Prussiens avec les chevaliers de l’ordre Teutonique, en compagnie du captal de Buch ; délivrance des princesses de la famille royale, assiégées dans Meaux par les Jacques ; victoire de Launac contre les Armagnacs ; lutte et rivalité avec le duc d’Anjou, glorieusement terminée dans les plaines de Revel ; réconciliation avec ses anciens ennemis ; vieillesse honorée, bien remplie ; visite du roi Charles VI, qu’il reçoit, avec toute sa cour, dans son château de Mazères ; loisirs dignement occupés par la littérature et la chasse, telle est l’esquisse rapide de cette existence, véritable type de la chevalerie à cette époque.image 3

En 1398, Matthieu, fils de Gaston-Phoebus, mourut sans enfants ; sa soeur et unique héritière, Isabelle de Foix, était mariée à Archambaud de Grailli, captal de Buch ; ce seigneur, en recueillant l’héritage de sa femme, changea son nom pour prendre le titre de comte de Foix. Cette maison ne régna que soixante-quatorze ans et avec trois comtes seulement ; le dernier d’entre eux, Gaston IV, ayant épousé Éléonore, fille de Jean II, roi de Navarre, laquelle succéda à son père, réunit son comté au royaume de sa femme.

De la famille royale de Navarre, le comté passa dans la maison d’Albret, en 1484, par le mariage de la reine Catherine avec Jean d’Albret ; et enfla dans la maison de Bourbon, par l’union de Jeanne d’Albret avec Antoine de Bourbon, père de Henri IV. C’est sous ce dernier prince que le comté fut réuni à la monarchie française ; encore l’ordonnance qui établit officiellement cette réunion n’a-t-elle été rendue que par Louis XIII, en 1620.

L’ardeur avec laquelle la maison d’Albret se jeta dans le parti de la Réforme peut donner une idée de la part que dut prendre le comté de Foix dans les discordes civiles du XVIe siècle. Sauf quelques tribulations à l’époque des derniers démêlés de la France avec l’Espagne, le pays fut tranquille jusqu’aux orages de la Révolution.

Au XIXe siècle, le pays a repris enfin possession de lui-même ; toutes les richesses enfouies dans ce sol peu connu et plus mal exploité encore voient enfin le jour ; l’agriculture fait chaque jour de nouveaux progrès dans les vallées et étend ses fécondes conquêtes sur les pentes des montagnes, les mines, si abondantes et si longtemps négligées, alimentent d’importantes usines ; la haute industrie se développe dans les villes que le commerce commence déjà à vivifier, et l’amélioration des routes, l’établissement de voies ferrées assurent et facilitent les communications entre des points qui restaient presque étrangers les uns aux autres.

 

( source : http://www.france-pittoresque.com/)

ligne

Liste des communes de l’Ariège :

 

Le département de l’Ariège compte 332 communes repartis en population de la manière suivante ( si la commune à un site web, cliquer sur le panneau de celle-ci ):

  • Aigues-Juntes : 41  habitants, code postal :  09240
  • Aigues-Vives : 541  habitants, code postal :  09600
  • L’ Aiguillon : 422  habitants, code postal :  09300
  • Albiès : 156  habitants, code postal :  09310
  • Aleu : 122  habitants, code postal :  09320
  • Alliat : 62  habitants, code postal :  09400
  • Allières : 65  habitants, code postal :  09240
  • Alos : 131  habitants, code postal :  09200
  • Alzen : 163  habitants, code postal :  09240
  • Antras : 58  habitants, code postal :  09800
  • Appy : 27  habitants, code postal :  09250
  • Arabaux : 54  habitants, code postal :  09000
  • Argein : 149  habitants, code postal :  09800
  • Arignac : 583  habitants, code postal :  09400
  • Arnave : 168  habitants, code postal :  09400
  • Arrien-en-Bethmale : 110  habitants, code postal :  09800
  • Arrout : 61  habitants, code postal :  09800
  • Artigat : 516  habitants, code postal :  09130
  • Artigues : 38  habitants, code postal :  09460
  • Artix : 91  habitants, code postal :  09120
  • Arvigna : 184  habitants, code postal :  09100
  • Ascou : 102  habitants, code postal :  09110
  • Aston : 241  habitants, code postal :  09310
  • Aucazein : 57  habitants, code postal :  09800
  • Audressein : 107  habitants, code postal :  09800
  • Augirein : 73  habitants, code postal :  09800
  • Aulos : 60  habitants, code postal :  09310
  • Aulus-les-Bains : 203  habitants, code postal :  09140
  • Auzat : 593  habitants, code postal :  09220
  • Axiat : 35  habitants, code postal :  09250
  • Ax-les-Thermes : 1 426  habitants, code postal :  09110
  • Bagert : 54  habitants, code postal :  09230
  • Balacet : 24  habitants, code postal :  09800
  • Balaguères : 192  habitants, code postal :  09800
  • Barjac : 42  habitants, code postal :  09230
  • La Bastide-de-Besplas : 294  habitants, code postal :  09350
  • La Bastide-de-Bousignac : 332  habitants, code postal :  09500
  • La Bastide-de-Lordat : 213  habitants, code postal :  09700
  • La Bastide-de-Sérou : 961  habitants, code postal :  09240
  • La Bastide-du-Salat : 171  habitants, code postal :  09160
  • La Bastide-sur-l’Hers : 720  habitants, code postal :  09600
  • Baulou : 146  habitants, code postal :  09000
  • Bédeilhac-et-Aynat : 150  habitants, code postal :  09400
  • Bédeille : 72  habitants, code postal :  09230
  • Bélesta : 1 105  habitants, code postal :  09300
  • Belloc : 62  habitants, code postal :  09600
  • Bénac : 177  habitants, code postal :  09000
  • Benagues : 463  habitants, code postal :  09100
  • Bénaix : 164  habitants, code postal :  09300
  • Besset : 119  habitants, code postal :  09500
  • Bastiac : 12  habitants, code postal :  09250
  • Betchat : 293  habitants, code postal :  09160
  • Bethmale : 93  habitants, code postal :  09800
  • Bézac : 227  habitants, code postal :  09100
  • Biert : 293  habitants, code postal :  09320
  • Bompas : 198  habitants, code postal :  09400
  • Bonac-Irazein : 137  habitants, code postal :  09800
  • Bonnac : 708  habitants, code postal :  09100
  • Les Bordes-sur-Arize : 513  habitants, code postal :  09350
  • Les Bordes-sur-Lez : 164  habitants, code postal :  09800
  • Le Bosc : 136  habitants, code postal :  09000
  • Bouan : 30  habitants, code postal :  09310
  • Boussenac : 184  habitants, code postal :  09320
  • Brassac : 605  habitants, code postal :  09000
  • Brie : 150  habitants, code postal :  09700
  • Burret : 22  habitants, code postal :  09000
  • Buzan : 43  habitants, code postal :  09800
  • Les Cabannes : 354  habitants, code postal :  09310
  • Cadarcet : 234  habitants, code postal :  09240
  • Calzan : 27  habitants, code postal :  09120
  • Camarade : 168  habitants, code postal :  09290
  • Camon : 166  habitants, code postal :  09500
  • Campagne-sur-Arize : 264  habitants, code postal :  09350
  • Canté : 209  habitants, code postal :  09700
  • Capoulet-et-Junac : 181  habitants, code postal :  09400
  • Carcanières : 62  habitants, code postal :  09460
  • Le Carla-Bayle : 755  habitants, code postal :  09130
  • Carla-de-Roquefort : 155  habitants, code postal :  09300
  • Le Carlaret : 229  habitants, code postal :  09100
  • Castelnau-Durban : 418  habitants, code postal :  09420
  • Castéras : 31  habitants, code postal :  09130
  • Castex : 97  habitants, code postal :  09350
  • Castillon-en-Couserans : 409  habitants, code postal :  09800
  • Caumont : 309  habitants, code postal :  09160
  • Caussou : 65  habitants, code postal :  09250
  • Caychax : 11  habitants, code postal :  09250
  • Cazals-des-Baylès : 42  habitants, code postal :  09500
  • Cazaux : 45  habitants, code postal :  09120
  • Cazavet : 212  habitants, code postal :  09160
  • Cazenave-Serres-et-Allens : 45  habitants, code postal :  09400
  • Celles : 117  habitants, code postal :  09000
  • Cérizols : 152  habitants, code postal :  09230
  • Cescau : 138  habitants, code postal :  09800
  • Château-Verdun : 54  habitants, code postal :  09310
  • Clermont : 91  habitants, code postal :  09420
  • Contrazy : 59  habitants, code postal :  09230
  • Cos : 369  habitants, code postal :  09000
  • Couflens : 83  habitants, code postal :  09140
  • Coussa : 222  habitants, code postal :  09120
  • Coutens : 155  habitants, code postal :  09500
  • Crampagna : 605  habitants, code postal :  09120
  • Dalou : 795  habitants, code postal :  09120
  • Daumazan-sur-Arize : 706  habitants, code postal :  09350
  • Dreuilhe : 326  habitants, code postal :  09300
  • Dun : 556  habitants, code postal :  09600
  • Durban-sur-Arize : 135  habitants, code postal :  09240
  • Durfort : 126  habitants, code postal :  09130
  • Encourtiech : 84  habitants, code postal :  09200
  • Engomer : 257  habitants, code postal :  09800
  • Ercé : 529  habitants, code postal :  09140
  • Erp : 102  habitants, code postal :  09200
  • Esclagne : 142  habitants, code postal :  09600
  • Escosse : 348  habitants, code postal :  09100
  • Esplas : 93  habitants, code postal :  09700
  • Esplas-de-Sérou : 143  habitants, code postal :  09420
  • Eycheil : 500  habitants, code postal :  09200
  • Fabas : 306  habitants, code postal :  09230
  • Ferrières-sur-Ariège : 796  habitants, code postal :  09000
  • Foix : 9 861  habitants, code postal :  09000
  • Fornex : 126  habitants, code postal :  09350
  • La Fossat : 1 055  habitants, code postal :  09130
  • Fougax-et-Barrineuf : 499  habitants, code postal :  09300
  • Freychenet : 83  habitants, code postal :  09300
  • Gabre : 92  habitants, code postal :  09290
  • Gajan : 290  habitants, code postal :  09190
  • Galey : 101  habitants, code postal :  09800
  • Ganac : 653  habitants, code postal :  09000
  • Garanou : 188  habitants, code postal :  09250
  • Gaudiès : 200  habitants, code postal :  09700
  • Génat : 26  habitants, code postal :  09400
  • Gestiès : 9  habitants, code postal :  09220
  • Goulier : 49  habitants, code postal :  09220
  • Gourbit : 91  habitants, code postal :  09400
  • Gudas : 107  habitants, code postal :  09120
  • L’Herm : 202  habitants, code postal :  09000
  • L’Hospitalet-près-l’Andorre : 91  habitants, code postal :  09390
  • Ignaux : 93  habitants, code postal :  09110
  • Ilhat : 122  habitants, code postal :  09300
  • Illartein : 80  habitants, code postal :  09800
  • Illier-et-Laramade : 21  habitants, code postal :  09220
  • Les Issards : 247  habitants, code postal :  09100
  • Justiniac : 49  habitants, code postal :  09700
  • Labatut : 79  habitants, code postal :  09700
  • Lacave : 116  habitants, code postal :  09160
  • Lacourt : 264  habitants, code postal :  09200
  • Lagarde : 194  habitants, code postal :  09500
  • Lanoux : 53  habitants, code postal :  09130
  • Lapège : 34  habitants, code postal :  09400
  • Lapenne : 131  habitants, code postal :  09500
  • Larbont : 47  habitants, code postal :  09240
  • Larcat : 33  habitants, code postal :  09310
  • Larnat : 16  habitants, code postal :  09310
  • Laroque-d’Olmes : 2 713  habitants, code postal :  09600
  • Laserre : 169  habitants, code postal :  09230
  • Lassur : 62  habitants, code postal :  09310
  • Lavelanet : 6 646  habitants, code postal :  09300
  • Léran : 539  habitants, code postal :  09600
  • Lercoul : 23  habitants, code postal :  09220
  • Lescousse : 81  habitants, code postal :  09100
  • Lescure : 461  habitants, code postal :  09420
  • Lesparrou : 248  habitants, code postal :  09300
  • Leychert : 100  habitants, code postal :  09300
  • Lézat-sur-Lèze : 2 252  habitants, code postal :  09210
  • Lieurac : 185  habitants, code postal :  09300
  • Limbrassac : 98  habitants, code postal :  09600
  • Lissac : 202  habitants, code postal :  09700
  • Lordat : 43  habitants, code postal :  09250
  • Lorp-Sentaraille : 1 239  habitants, code postal :  09190
  • Loubaut : 31  habitants, code postal :  09350
  • Loubens : 242  habitants, code postal :  09120
  • Loubières : 201  habitants, code postal :  09000
  • Ludiès : 49  habitants, code postal :  09100
  • Luzenac : 638  habitants, code postal :  09250
  • Madière : 184  habitants, code postal :  09100
  • Malegoude : 66  habitants, code postal :  09500
  • Malléon : 45  habitants, code postal :  09120
  • Manses : 123  habitants, code postal :  09500
  • Le Mas-d’Azil : 1 226  habitants, code postal :  09290
  • Massat : 722  habitants, code postal :  09320
  • Mauvezin-de-Prat : 68  habitants, code postal :  09160
  • Mauvezin-de-Sainte-Croix : 48  habitants, code postal :  09230
  • Mazères : 3 560  habitants, code postal :  09270
  • Méras : 61  habitants, code postal :  09350
  • Mercenac : 251  habitants, code postal :  09160
  • Mercus-Garrabet : 1 135  habitants, code postal :  09400
  • Mérens-les-Vals : 187  habitants, code postal :  09110
  • Mérigon : 103  habitants, code postal :  09230
  • Miglos : 107  habitants, code postal :  09400
  • Mijanès : 92  habitants, code postal :  09460
  • Mirepoix : 3 139  habitants, code postal :  09500
  • Monesple : 26  habitants, code postal :  09130
  • Montagagne : 57  habitants, code postal :  09240
  • Montaillou : 17  habitants, code postal :  09110
  • Montardit : 145  habitants, code postal :  09230
  • Montaut : 582  habitants, code postal :  09700
  • Montbel : 123  habitants, code postal :  09600
  • Montégut-en-Couserans : 67  habitants, code postal :  09200
  • Montégut-Plantaurel : 311  habitants, code postal :  09120
  • Montels : 124  habitants, code postal :  09240
  • Montesquieu-Avantès : 226  habitants, code postal :  09200
  • Montfa : 72  habitants, code postal :  09350
  • Montferrier : 652  habitants, code postal :  09300
  • Montgaillard : 1 338  habitants, code postal :  09330
  • Montgauch : 129  habitants, code postal :  09160
  • Montjoie-en-Couserans : 1 047  habitants, code postal :  09200
  • Montoulieu : 305  habitants, code postal :  09000
  • Montségur : 117  habitants, code postal :  09300
  • Montseron : 66  habitants, code postal :  09240
  • Moulin-Neuf : 194  habitants, code postal :  09500
  • Moulis : 794  habitants, code postal :  09200
  • Nalzen : 141  habitants, code postal :  09300
  • Nescus : 61  habitants, code postal :  09240
  • Niaux : 201  habitants, code postal :  09400
  • Orgeix : 101  habitants, code postal :  09110
  • Orgibet : 171  habitants, code postal :  09800
  • Orlu : 194  habitants, code postal :  09110
  • Ornolac-Ussat-les-Bains : 230  habitants, code postal :  09400
  • Orus : 22  habitants, code postal :  09220
  • Oust : 533  habitants, code postal :  09140
  • Pailhès : 373  habitants, code postal :  09130
  • Pamiers : 15 383  habitants, code postal :  09100
  • Pech : 40  habitants, code postal :  09310
  • Péreille : 189  habitants, code postal :  09300
  • Perles-et-Castelet : 160  habitants, code postal :  09110
  • Le Peyrat : 456  habitants, code postal :  09600
  • Le Pla : 67  habitants, code postal :  09460
  • Le Port : 190  habitants, code postal :  09320
  • Prades : 47  habitants, code postal :  09110
  • Pradettes : 37  habitants, code postal :  09600
  • Pradières : 107  habitants, code postal :  09000
  • Prat-Bonrepaux : 861  habitants, code postal :  09160
  • Prayols : 305  habitants, code postal :  09000
  • Le Puch : 30  habitants, code postal :  09460
  • Les Pujols : 521  habitants, code postal :  09100
  • Quérigut : 139  habitants, code postal :  09460
  • Quié : 346  habitants, code postal :  09400
  • Rabat-les-Trois-Seigneurs : 321  habitants, code postal :  09400
  • Raissac : 51  habitants, code postal :  09300
  • Régat : 62  habitants, code postal :  09600
  • Rieucros : 437  habitants, code postal :  09500
  • Rieux-de-Pelleport : 1 132  habitants, code postal :  09120
  • Rimont : 501  habitants, code postal :  09420
  • Rivèrenert : 135  habitants, code postal :  09200
  • Roquefixade : 151  habitants, code postal :  09300
  • Roquefort-les-Cascades : 107  habitants, code postal :  09300
  • Roumengoux : 127  habitants, code postal :  09500
  • Rouze : 91  habitants, code postal :  09460
  • Sabarat : 351  habitants, code postal :  09350
  • Saint-Amadou : 225  habitants, code postal :  09100
  • Saint-Amans : 49  habitants, code postal :  09100
  • Saint-Bauzeil : 56  habitants, code postal :  09120
  • Sainte-Croix-Volvestre : 654  habitants, code postal :  09230
  • Sainte-Foi : 22  habitants, code postal :  09500
  • Sainte-Suzanne : 248  habitants, code postal :  09130
  • Saint-Félix-de-Rieutord : 328  habitants, code postal :  09120
  • Saint-Félix-de-Tournegat : 117  habitants, code postal :  09500
  • Saint-Girons : 6 608  habitants, code postal :  09200
  • Saint-Jean-d’Aigues-Vives : 430  habitants, code postal :  09300
  • Saint-Jean-de-Verges : 1 077  habitants, code postal :  09000
  • Saint-Jean-du-Castillonnais : 22  habitants, code postal :  09800
  • Saint-Jean-du-Falga : 2 673  habitants, code postal :  09100
  • Saint-Julien-de-Gras-Capou : 60  habitants, code postal :  09500
  • Saint-Lary : 136  habitants, code postal :  09800
  • Saint-Lizier : 1 457  habitants, code postal :  09190
  • Saint-Martin-de-Caralp : 288  habitants, code postal :  09000
  • Saint-Martin-d’Oydes : 248  habitants, code postal :  09100
  • Saint-Michel : 68  habitants, code postal :  09100
  • Saint-Paul-de-Jarrat : 1 238  habitants, code postal :  09000
  • Saint-Pierre-de-Rivière : 564  habitants, code postal :  09000
  • Saint-Quentin-la-Tour : 297  habitants, code postal :  09500
  • Saint-Quirc : 366  habitants, code postal :  09700
  • Saint-Victor-Rouzaud : 161  habitants, code postal :  09100
  • Saint-Ybars : 655  habitants, code postal :  09210
  • Salsein : 41  habitants, code postal :  09800
  • Saurat : 601  habitants, code postal :  09400
  • Sautel : 99  habitants, code postal :  09300
  • Saverdun : 4 481  habitants, code postal :  09700
  • Savignac-les-Ormeaux : 399  habitants, code postal :  09110
  • Ségura : 139  habitants, code postal :  09120
  • Seix : 804  habitants, code postal :  09140
  • Sem : 34  habitants, code postal :  09220
  • Senconac : 8  habitants, code postal :  09250
  • Sentein : 147  habitants, code postal :  09800
  • Sentenac-de-Sérou : 41  habitants, code postal :  09240
  • Sentenac-d’Oust : 96  habitants, code postal :  09140
  • Serres-sur-Arget : 778  habitants, code postal :  09000
  • Sieuras : 75  habitants, code postal :  09130
  • Siguer : 89  habitants, code postal :  09220
  • Sinsat : 109  habitants, code postal :  09310
  • Sor : 33  habitants, code postal :  09800
  • Sorgeat : 96  habitants, code postal :  09110
  • Soueix-Rogalle : 361  habitants, code postal :  09140
  • Soula : 159  habitants, code postal :  09000
  • Soulan : 324  habitants, code postal :  09320
  • Suc-et-Sentenac : 65  habitants, code postal :  09220
  • Surba : 345  habitants, code postal :  09400
  • Suzan : 17  habitants, code postal :  09240
  • Tabre : 387  habitants, code postal :  09600
  • Tarascon-sur-Ariège : 3 515  habitants, code postal :  09400
  • Taurignan-Castet : 152  habitants, code postal :  09160
  • Taurignan-Vieux : 209  habitants, code postal :  09190
  • Teilhet : 152  habitants, code postal :  09500
  • Thouars-sur-Arize : 47  habitants, code postal :  09350
  • Tignac : 15  habitants, code postal :  09110
  • La Tour-du-Crieu : 2 551  habitants, code postal :  09100
  • Tourtouse : 169  habitants, code postal :  09230
  • Tourtrol : 242  habitants, code postal :  09500
  • Trémoulet : 84  habitants, code postal :  09700
  • Troye-d’Ariège : 93  habitants, code postal :  09500
  • Uchentein : 26  habitants, code postal :  09800
  • Unac : 117  habitants, code postal :  09250
  • Unzent : 120  habitants, code postal :  09100
  • Urs : 38  habitants, code postal :  09310
  • Ussat : 372  habitants, code postal :  09400
  • Ustou : 299  habitants, code postal :  09140
  • Vals : 86  habitants, code postal :  09500
  • Varilhes : 2 904  habitants, code postal :  09120
  • Vaychis : 33  habitants, code postal :  09110
  • Vèbre : 124  habitants, code postal :  09310
  • Ventenac : 224  habitants, code postal :  09120
  • Verdun : 183  habitants, code postal :  09310
  • Vernajoul : 574  habitants, code postal :  09000
  • Vernaux : 28  habitants, code postal :  09250
  • Le Vernet : 536  habitants, code postal :  09700
  • Verniolle : 2 280  habitants, code postal :  09340
  • Vicdessos : 437  habitants, code postal :  09220
  • Villeneuve : 43  habitants, code postal :  09800
  • Villeneuve-d-Olmes : 1 162  habitants, code postal :  09300
  • Villeneuve-du-Latou : 112  habitants, code postal :  09130
  • Villeneuve-du-Paréage : 627  habitants, code postal :  09100
  • Vira : 130  habitants, code postal :  09120
  • Viviès : 84  habitants, code postal :  09500
Category: Non classé  Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,  Comments off